Attention Fragile : 1ère projection publique !

2020 10 15 attention fragile affiche QDNDans le cadre d'enVIE d'automne, le Parc naturel régional de la Brenne, en partenariat avec l'Agence régionale de la biodiversité vous invite à la projection du film " Attention fragile, les étangs de la Brenne" jeudi 15 octobre à 20h30 au cinéma Studio République - Le Blanc. A l'issue de la projection, échanges et discussion avec la salle, en présence de l'équipe du film. Première séance publique pour ce film : il faut réserver et venir masqué.

Le synopsis
Attention Fragile se déroule en Brenne, le pays aux mille étangs, mais ce pourrait être dans n’importe quelle zone humide !
Ce territoire, situé au cœur de la France, aux confins du Berry, de la Touraine et du Poitou, abrite une des plus vastes zones continentales humides d’Europe.
La Brenne est réputée, pour sa faune, sa flore, exceptionnelles, ses paysages préservés. Comme souvent, les apparences sont trompeuses... Ce lieu foisonnant et paisible est menacé de manière insidieuse.

Ce film est l’histoire d’un photographe de nature, installé voilà plus de quarante ans, il observe et raconte son amour pour cette remarquable région, il partage aussi ses inquiétudes. Lorsqu’il arrive en Brenne, il est fasciné par les ballets incessants des guifettes qui nourrissent leurs petits au milieu des grèbes et canards... A l’automne les cerfs avides de conquêtes galopent en tous sens... C’est aussi la saison où les grues cendrées se donnent en spectacle. Avec l’hiver, une ambiance sibérienne enveloppe et gèle les étangs. Seuls quelques petits trous d’eau libre subsistent, les aigrettes et hérons se regroupent par dizaines pour harponner les poissons. Ce récit est à la fois un hymne à la nature et surtout un vibrant plaidoyer pour la sauvegarde de cette zone humide exceptionnelle, mais attention fragile...

Sur réservation obligatoire au 02 54 28 12 13 ou en ligne https://www.parc-naturel-brenne.fr/agenda/cine-debat-80-2020-10-15-20-30


Les réalisateurs
Patrick Luneau et Nicolas van Ingen sont deux amis de longue date, vivant tous les deux en Brenne.
Enseignant à la retraite et passionné de nature, Patrick Luneau s’intéresse au documentaire de nature depuis bientôt trente ans. Conseiller de réalisation sur deux films de Laurent Charbonnier : « Bambins
des bois » et « Du coq à l’âne » en 1991-92, il a également créé à cette période un réseau de conférenciers nature sur l’hexagone et en Belgique, puis réalisé un premier film associatif. Il intervient depuis 2004 en tant que formateur en
cinéma animalier à l’IFFCAM (qu’il a contribué à créer en compagnie de Dominique Brouard à l’Université de Poitiers). Il accompagne les projets documentaires des étudiants depuis quinze ans.
Il a été directeur du CPIE (Centre Permanent d’Initiatives pour l’Environnement) de la Brenne entre 2002 et 2008, s’efforçant de transmettre aux jeunes générations son respect de l’environnement. Il est l’auteur d’une dizaine de livres aux éditions La Salamandre, qui s’adressent aux familles en proposant d’amusantes expériences de nature aux plus jeunes.


Photographe de nature professionnel associé au héros du film (Jean-François Hellio) pendant 35 ans, réalisateur, Nicolas van Ingen s’intéresse tout particulièrement aux relations entre les hommes et leur territoire. Né en Brenne, il connait parfaitement la région et suit avec intérêt son évolution. Il est également administrateur d’une association de protection de l’environnement (Indre nature) depuis 25 ans et intervient régulièrement dans des manifestations liées à l’environnement. Outre les films réalisés avec Patrick Luneau (cf ci-dessus), il a réalisé une dizaine de courts métrages sur l’environnement en Afrique de l’Ouest, et cinq multimédias pour le Parc naturel régional de la Brenne destinés à une projection en salle. Son dernier film, Une oasis d’espoir (Maroc, 52’) a reçu en juin 2018 le Green Award du meilleur film documentaire à Deauville et le Prix de la meilleure image au festival de Zagora en janvier
2019