Espèces exotiques envahissantes

Lutter contre les EEE !

Comme de nombreux territoires, le Parc doit faire face depuis des années à l'arrivée des espèces exotiques envahissantes (EEE) dont certaines menacent de façon importante la biodiversité ainsi que les activités humaines.
La découverte en juillet 2007 de l’Écrevisse Rouge de Louisiane (ERL) sur le territoire du Parc additionné au développement de la Jussie, a abouti en octobre 2009 à la création d'une Brigade de lutte contre les EEE.

Les actions de cette brigade s'articulent autour de 3 missions :

Inventaire / lutte

Afin d'adapter la lutte contre l'ERL, il est nécessaire de mieux connaitre sa répartition et son niveau de colonisation. Ainsi, un travail d'inventaire est réalisé sur le territoire, en contactant les propriétaires d'étangs et pisciculteurs. Des campagnes de piégeage sont organisées pour tester la présence de l'ERL.
La phase de lutte qui suit consiste à la mise en place de conventions de piégeage entre les propriétaires et le Parc. Pour cela, le Parc met gratuitement des nasses à disposition, en échange de la tenue d'un registre de piégeage. Il est important d'insister aussi sur le chargement en poisson carnassier toujours dans l'optique de la régulation de l'ERL.

 

Sensibilisation / communication

Une part importante du rôle de la brigade consiste à informer et sensibiliser les propriétaires d'étangs et pisciculteurs mais aussi les chasseurs, les scolaires, les habitants, les visiteurs...
Dans cette optique différents travaux on été réalisés :

  • Un film documentaire réalisé par Fabien Mazzoco "La peste rouge"
  • Une exposition itinérante sur les EEE mise à disposition sur le territoire du Parc
  • Des affiches et fiches sur différentes EEE : L'Ecrevisse de Louisiane, la Jussie, l’Azolla fausse-fougère…
  • Un projet pédagogique
  • Un guide Espèces Exotiques Envahissantes


Recherche

Le comportement de l'ERL est très variable suivant les milieux, il est donc là aussi très utile d'approfondir les connaissances, toujours dans un but de régulation. Des études ont déjà été menées et d'autres vont être effectuées :

  • Mise en place d'un protocole pour étudier la quantité d'écrevisses d'un étang.
  • Réalisation de pièges adaptés spécifiquement à l'ERL en Brenne.
  • Étude de l'alimentation des ERL.
  • Étude de l'impact des poissons sur les populations d'ERL.
  • Étude des risques de déplacement des ERL par les activités humaines.