Mille étangs... mais pas seulement !

Composé de régions naturelles variées, le Parc naturel régional de la Brenne connaît au sud, avec les rivières de l'Anglin et de la Creuse, un paysage vallonné et boisé où se mêlent bocages et cultures.Ces rivières forment des vallées parfois encaissées et sauvages ponctuées de villages typiques.

HVI-_Etang-et-button-tnAu nord de la Creuse commence la Brenne proprement dite, "pays des mille étangs" et véritable mosaïque de paysages où s'interpénètrent l'eau, les bois, les landes et les prairies parfois dominées par des buttons dont la légende donne la paternité à Gargantua* mais qui résultent de l’érosion des grès. Pour vivre tous ces paysages, de nombreux itinéraires sont praticables à pied, à cheval, en vélo, en VTT ou en voiture.


Zone humide d’importance internationale, la Brenne est l’une des plus grandes zones continentales françaises de ce type avec 3000 étangs. Ses sols pauvres argilogréseux, expliquent la création des étangs (tous artificiels) et l'importance de l'élevage sur des terres peu propices aux cultures.

Ces étangs sont traditionnellement utilisés pour la pisciculture : 2 000 tonnes de poissons sont pêchés chaque année entre octobre et mars. Parmi les produits de ce terroir, on peut savourer la carpe, le Pouligny-Saint-Pierre (un des rares fromages de chèvre bénéficiant d’une Appellation d’Origine Contrôlée).

HVI-cistude-europe-tn

Préservé, ce territoire demeure un lieu très important de reproduction pour les oiseaux migrateurs ayant passé, pour la majorité, l’hiver en Afrique. Sur les 267 espèces  qui y trouvent refuge et nourriture, 150 sont nicheuses. Première zone française de peuplement pour la cistude d'Europe, tortue aquatique en voie de disparition, le Parc abrite aussi de nombreuses espèces d'insectes et en particulier des libellules.

HVI-Aigrette-garzette-tn

Des observatoires publics et des sentiers de découverte ont été aménagés pour observer la faune sans la déranger… Plus de 250 sorties accompagnées sont programmées toute l’année, dont certaines conçues pour les enfants !

 


Un patrimoine bâti riche, souvent méconnu, (à l'image de ces petites maisons traditionnelles composées d'une seule pièce ou des châteaux du Bouchet, d'Ingrandes, Naillac et Guillaume et de l'Abbaye Notre-Dame de Fontgombault) séduit par ses couleurs changeantes qui varient du grès rouge à la blancheur du calcaire en passant par le grès bigarré blanc ou gris…

Créé en 1989, le Parc naturel régional s'applique à concilier la préservation de ce patrimoine naturel exceptionnel avec le développement d'activités respectant l'environnement.


* «  le géant Gargantua, pour aller de Tours à Limoges, dut traverser la Brenne à pied. Malgré ses grandes jambes, il s’enfonçait un peu à chaque pas et ses énormes pieds, «tout pastés » de boue le gênaient pour marcher. De temps en temps, il devait secouer ses bottes et chaque fois il en tombait assez pour former une butte. »

Bienvenue dans le Parc naturel régional de la Brenne