Sylviculture

La surface boisée du Parc naturel régional de la Brenne occupe près d’1/4 de la surface du territoire. La forêt de Lancosme située au cœur de la Brenne couvre à elle seule 5 000 hectares.

chemin-boise-tnLe boisement est essentiellement composé de taillis sous futaie avec comme essence principale le chêne pédonculé et par endroits le chêne sessile, localement associé au charme, au bouleau et aux pins. Les peuplements de chênes sessiles sont de meilleure qualité que ceux de chêne pédonculé, car ce dernier est moins bien adapté aux sols locaux (plus exigeant au niveau de la richesse chimique du sol).

 

coupe-bois-tn

Les résineux représentent près de 15% des surfaces boisées. Ils se sont développés au travers des aides au boisement et au reboisement attribuées par le Fonds Forestier National entre 1950 et 1991. Les peuplements de résineux sont souvent de qualité médiocre : manque d’entretien et mauvaise sélection des semences.

 

 

Les contraintes climatiques et pédologiques (sols peu épais sur des planchers de grès ou d’argile, excès d’eau en hiver et déficits hydriques estivaux) ne favorisent pas la production de bois d’œuvre en quantité et en qualité. Ainsi, seul 1/3 de la production naturelle est valorisé chaque année.

Le bois est encore exploité localement via de petites unités de transformation (scierie et mairainderie, fabrication de piquets pour clôture, chauffage des habitations).

logo-PEFC

Une cinquantaine de propriétaires ont adhéré à la Charte durable PEFC. Ainsi, plus de 30 % de la surface boisée totale sont gérés de façon durable, chaque propriétaire se devant de respecter un cahier des charges précis (respect de la biodiversité, maintien des équilibres sylvo-cynégétiques, de l’activité forestière, ouverture au public...).

Bienvenue dans le Parc naturel régional de la Brenne