Musée & patrimoine : le réseau écomusée

Conserver et valoriser le patrimoine culturel

C'est pour sa richesse faunistique et floristique et pour son caractère de zone humide internationale que le Parc naturel régional de la Brenne a obtenu son label. Cependant, il recèle aussi un patrimoine culturel riche et varié : pays de frontières entre le Berry, la Touraine,le Poitou et la Marche limousine, son territoire est soumis à des influences multiples dont témoignent tant son archéologie, son architecture, que ses traditions et ses paysages.

L'écomusée de la Brenne, créé en 1986 et installé au château Naillac au Blanc, a pour vocation l'étude, l'inventaire, la conservation et la valorisation de ce patrimoine. Si le Parc, depuis quelques années, s'est attaché plus particulièrement à la connaissance des paysages et à l'inventaire des patrimoines bâti et archéologique, l'écomusée de la Brenne travaille à la valorisation du patrimoine culturel sous son aspect historique et humain.

 

L'écomusée de la Brenne, centre de ressource et de valorisation

L'écomusée, créé en 1986, réalise, à partir de recherches pluridisciplinaires, des expositions, des publications, des animations et événements culturels.

Il présente, au château Naillac, au Blanc, un parcours permanent de présentation de l'histoire du territoire du Parc naturel régional, de sa formation géologique aux temps actuels. L'écomusée est aussi centre de ressources sur le patrimoine culturel du Parc (bibliothèque, documentation diverse, archives, dossiers, etc.), et à ce titre il reçoit régulièrement particuliers, associations ou scientifiques.

Lié par convention avec le Parc naturel régional, il met en place des actions de sensibilisation auprès du public scolaire (classes architecture avec les écoles du Parc, ateliers aux foulées du Parc, animations sur demande des professeurs, etc.).

L'écomusée n'a pas pour vocation de rassembler au Blanc l'ensemble des collections relative à la Brenne : il est l'animateur du « Réseau écomusée du PNR de la Brenne » rassemblant 7 musées dont les collections témoignent chacune d'un aspect différent du pays : étangs et pêche à Mézières, archéologie (préhistoire, gallo-romain et mérovingien) à Martizay, arts et traditions populaires à la Maison des Amis du Blanc, machines et outils agricoles à Prissac, etc. Depuis 2010 le réseau écomusée propose aux visiteurs, avec la participation des offices de tourisme du Parc, un calendrier d'animations, intitulé « des hommes un pays une histoire », pour découvrir la Brenne différemment.

le blog du réseau

Contact :

Hélène GUILLEMOT
Château Naillac - 36300 LE BLANC
Tél. : 02 54 37 25 20 - Fax : 02 54 28 69 49
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

 

Le réseau écomusée, vous accueille

Ecomusée de la Brenne Château Naillac, Le Blanc

L'exposition permanente de l'écomusée invite le visiteur à un voyage à travers les âges : de la nuit des temps géologiques et préhistoriques, à travers les temps des créateurs d'étangs, des faux-sauniers, des forgerons... jusqu'aux temps actuels. Objets, maquettes, reconstitutions et enregistrements de témoignages anciens ou actuels ponctuent cette mise en scène de la mémoire d'un pays.

Maison des Amis du Blanc Le Blanc

Musée d'arts et traditions populaires. Il évoque la vie quotidienne du 19ème et du début du 20ème siècle (costumes régionaux, outils, vélocipèdes, collection géologique...) et plus particulièrement celle de la cité blancoise : l'école primaire, les laveuses des bords de Creuse, l'artisanat des sabotiers et cordonniers...

Musée archéologique Martizay

Découvrez la vie des premiers habitants de Martizay. Après les chasseurs-cueilleurs du Paléolithique, les agriculteurs du Néolithique s'installent sur les bords de la Claise, suivis des gallo-romains qui construisirent il y a 2000 ans une riche villa. Admirez les évocations grandeur nature des remarquables enduits peints de cette villa, ainsi que les objets issus des fouilles ou de découvertes fortuites sur le territoire de la commune.

Musée Henry de Monfreid Ingrandes

Le célèbre écrivain, aventurier et peintre a vécu les 27 dernières années de sa vie à Ingrandes. Le musée retrace les péripéties de ses voyages (montages audiovisuels), ses nombreuses activités et expose ses aquarelles évoquant les lieux et personnages qu'il a connus.

Les trois musées Prissac

  • Le musée du machinisme agricole : de la traction animale, au moteur à explosion en passant par la vapeur, le musée présente une importante collection (500 pièces) de tracteurs agricoles dont le plus ancien date de 1912.
  • Le musée du facteur rural : objets témoins de l'histoire locale de la poste, disposés sur les meubles de travail.
  • L'espace Gutenberg : techniques d'imprimerie de ses débuts à nos jours, démonstration sur des machines encore en activité.

Maison de la Pisciculture Mézières-en-Brenne

Depuis le Moyen Âge, les hommes de Brenne créent et utilisent les étangs. Ils ont, au cours des temps, développé les techniques de maîtrise de l'eau et celles de la sélection du poisson. La Maison de la pisciculture invite le visiteur à découvrir l'art de l'élevage du poisson et à regarder évoluer en aquarium carpes, brochets et gardons.

Atelier métallurgique gallo-romain du Latté Oulches

Mise en scène du moulage d'un four gallo-romain de réduction du minerai de fer, découvert lors de fouilles sur la commune (CNRS). Techniques de production du fer pendant l'Antiquité.

Bienvenue dans le Parc naturel régional de la Brenne