Faune

Plus de 2300 espèces animales recensées se côtoient sur le territoire du Parc !

Ouvrez l'oeil et, à la bonne saison, vous apercevrez peut-être une Cistude d'Europe se prélasser au soleil ou un vol de Guifette moustac !

 

Mammifères
HVI_biche-vue-du-ciel-tnUne des caractéristiques du Parc est la présence de populations très importantes de grands mammifères (cerf, chevreuil, sanglier en expansion). A ce jour, 27 espèces protégées sur les 68 que compte la France ont été recensées.
Des prospections spécifiques ont permis de recenser 22 espèces de de chauves-souris ; quant aux micromammifères, comme le Campagnol amphibie, ils sont encore très peu connus.
loutre2-tn

 

Des espèces comme la Genette et le Loir, le Campagnol de Gerbe sont aussi observables tandis que la Loutre et le castor font leur retour sur le Parc...

 

 

Oiseaux

HVI_Grande-aigrette-tnLes oiseaux sont sans doute le groupe le plus connu et le mieux inventorié sur le Parc, notamment grâce aux grands comptages (ex : BIROE, WETLAND...) qui, par le nombre d’observations réalisées depuis les années 1980, ont montré l’importance de la zone humide “Brenne” comme habitat des oiseaux remarquables.

 

 

Oiseaux aquatiques

HVI_Crabier-chevelu-tnReconnue à l’échelle internationale pour la quantité et la diversité des espèces présentes ici, la Brenne figure au 4ème rang des "zones humides françaises d'importance internationale" selon la classification UICN et héberge ou voit passer les 3/4 des 365 espèces d’oiseaux protégées en France.

Son intérêt concerne, avant tout, les espèces nicheuses comme le Grèbe à cou noir, le rare Butor étoilé, le Blongios nain, le Busard des roseaux, le Héron pourpré, la Guifette moustac, la Guifette noire, les Fauvettes aquatiques, etc.

En hivernage, les étangs retiennent régulièrement 12000 canards et sarcelles, 900 grèbes, 3000 foulques, 900 Grand Cormoran, 300 Grande aigrette, 35000 vanneaux et pluviers, auxquels viennent s'ajouter quelques Garot à œil d'or, Harles piette et bièvre, Fuligule nyroca et plus récemment le Pygargue à queue blanche. 

HVI_grues-tn


En période de migration, on observe de beaux passages de limicoles (Chevalier combattant, Barge à queue noire...) et de Grue cendré qui survolent la Brenne par milliers et y hivernent maintenant depuis quelques années.

 

 

 

Oiseaux terrestresHVI-pie-grieche-ecorcheur-tn

Il est possible d'observer jusqu'à 116 espèces d'oiseaux nichant sur le Parc : citons l'Engoulevent d'Europe, la Bondrée apivore, l'Aigle botté dans les bois ; le Courlis cendré, l'Œdicnème criard, le Busard cendré ou l’Alouette lulu dans les milieux agricoles ; la Fauvette pitchou et le Busard Saint Martin dans les landes.

 

Reptiles
2008-06-19_cistude-tnLe Parc recense 11 des 37 espèces de reptiles autochtones protégées en France.
En l’absence d’inventaire systématique des reptiles sur le territoire, la Cistude d’Europe représente à elle seule près de 2/3 des observations effectuées à ce jour. Véritable animal emblématique de la Brenne, la Cistude d'Europe trouve ici un lieu de prédilection. Plusieurs dizaines de milliers d'individus font ainsi de la Brenne une des premières régions françaises pour cette espèce.
Parmi les 10 autres espèces présentes, à noter l'abondance de la Vipère aspic, des Couleuvres à collier, vipérine, verte et jaune, et du Lézard vert...

 

Amphibiens
Crapaud-calamite-tnPrès de la moitié des 35 espèces françaises d'Amphibiens est présente sur les communes du Parc, dont le rarissime Pélobate brun, les tritons marbré et crêté ; de belles populations de Grenouille verte, Rainette verte, Crapaud calamite et Pélodyte ponctué, animent les étangs en période de reproduction. Certains amphibiens, comme le Sonneur à ventre jaune, sont aujourd’hui menacés de disparition à cause de la destruction de leur habitat.

 

Poissons
carpe-tnAu travers des cours d'eau lents et rapides et des étangs, ce sont 32 espèces qui ont été répertoriées. On compte évidemment parmi elles les espèces élevées localement : Carpe, Gardon, Brochet… mais aussi des espèces introduites Blackbass, Sandre.

Les Lamproie marine et de Planer, le Chabot fréquentent quand à eux les cours d’eau du territoire et la suppression du barrage de Maisons rouges sur la Creuse en 2001 à permis le retour de la grande Alose et, en 2010, de grands salmonidés (Truite commune ou Saumon atlantique…).

 

Insectes
lucane-tnIci, environ 3000 espèces, réparties dans une trentaine d'ordres, sont référencées à ce jour. Il s’agit principalement des Lépidoptères et des Coléoptères, sur une estimation d'environ 12 à 15000 insectes potentiellement présents !
A noter tout particulièrement la présence de 62 espèces de libellules et demoiselles sur les 91 que compte la France. On notera aussi de belles populations de cétoines et de Lucane cerf-volant liées aux vieux chênes, ainsi que des papillons rares comme l'Azuré des mouillères, le Cuivré des marais, le Damier de la succise et plus récemment la découverte de la Laineuse du prunellier.

 

Mollusques
mulette_epaisse-tnLes mollusques se répartissent en bivalves (moules, huîtres...) et gastéropodes (escargots, limaces...). Sur les 60 espèces de mollusques protégées en France, une seule a été trouvée sur le territoire du Parc : la Mulette épaisse. Ce faible nombre d’espèces protégées recensées est très probablement lié à une carence d’inventaires : à l’exception de cette Mulette qui a bénéficié d’inventaires spécifiques, ce groupe n’a encore été que peu étudié localement... Mais tous les pêcheurs de Brenne connaissent les anodontes fréquemment rencontrées lors des pêches hivernales !

Bienvenue dans le Parc naturel régional de la Brenne