L'inventaire de Lingé et Lureuil

Visuel restitution Inventaire Linge 31 copieL'inventaire de l'architecture rurale s'est achevé dernièrement dans les communes de Lureuil et de Lingé. Le Parc vient d'éditer deux documents afin de rendre compte de manière très synthétique du patrimoine architectural de ces deux communes.

L'inventaire a conduit à la création de 276 dossiers d'inventaire contenant toutes les données collectées au cours de cette recherche à même de caractériser le bâti et de retracer, quand cela est possible, l'histoire des édifices inventoriés : observations de terrain, photographies, données géographiques et cadastrales, archives documentaires, informations issues de l'enquête orale, etc.

Cette base de données patrimoniales sera à l'avenir consultable par le grand public sur le site du Service Patrimoine et Inventaire de la Région Centre Val-de-Loire. Dans l'attente de la pleine restitution en ligne du travail réalisé, le Parc a mis à la disposition dans les mairies des dernières communes inventoriées un court document papier, très synthétique, reprenant les grandes lignes de cette recherche et mettant en lumière quelques édifices significatifs du patrimoine bâti local. Le document ne sera pas consultable sur le site du Parc. Il est disponible en mairie de Lingé et Lureuil.

Contact Parc : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser., chargé de mission Inventaire architecture rurale

 

Retour sur l'inventaire de l'architecture rurale
Lancée en 1964, sous la tutelle d'André Chastel et d'André Malraux, la mission d'inventaire général du patrimoine culturel national a été confiée aux régions en 2004. Depuis, le Parc naturel régional de la Brenne s'est associé au service Patrimoine et Inventaire de la Région Centre-Val de Loire pour réaliser l'inventaire exhaustif de l'architecture rurale sur l'ensemble de son territoire.

Son objectif premier est d'améliorer les connaissances sur l'histoire et les formes du bâti, en portant une attention particulière aux maisons et aux fermes (et tous les bâtiments agricoles) qui composent la majeure partie de notre patrimoine architectural. Sont aussi inventoriés les manoirs, les châteaux, les édifices religieux et publics (églises, chapelles, cimetière, mairies, écoles), les édifices de génie civil (gares ferroviaires, ponts, etc.), les bâtiments commerciaux (hôtels, restaurants, boutiques), l'industrie, l'artisanat, ou encore les divers édicules (monuments commémoratifs, croix, puits, lavoirs, etc.). Tous les éléments du patrimoine architectural, antérieurs à 1950, privés ou publics, modestes ou remarquables, sont donc pris en compte. Les édifices sont observés sur le terrain. Ils sont datés, décrits, photographiés et analysés au sein de dossiers d'inventaire versés sur le serveur de la Région Centre-Val de Loire.

Cet inventaire de l'architecture rurale participe à un « diagnostic patrimonial » permettant de définir des stratégies de conservation et de valorisation, et d'accompagner les communes dans des démarches de prise en compte des éléments du patrimoine dans les documents d'urbanisme. La couverture systématique des communes, à la parcelle cadastrale, apporte une compréhension fine du territoire au travers de son patrimoine.

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Bienvenue dans le Parc naturel régional de la Brenne